5 mars 2024

Arrêté sécheresse daté du 16 juin 2023

Après un hiver relativement sec, le déficit de précipitations s’est poursuivi au printemps avec notamment un mois de mai très sec sur l’ensemble du département.

Les orages de ce début juin ont été localisés. Même si, localement, les cumuls pluviométriques ont pu être importants, ces pluies n’ont pas permis d’alimenter durablement les cours d’eau,                                                                             ni ni de recharger les nappes d’eaux souterraines. En revanche, elles ont été bénéfiques pour la végétation.

Aussi, sur la partie Ouest du département, les débits des cours d’eau sont en forte diminution. Sur ce même territoire, les niveaux des nappes se situent à un niveau très bas depuis la fin de l’hiver,                                                                    ce qui entraîne une situation très tendue pour l’alimentation en eau potable des populations.

Sur la partie Est du département, les orages réguliers permettent aux cours d’eau de conserver à ce jour des débits corrects.

En tenant compte de ces informations, Madame la Préfète a donc signé le 16 juin 2023 un arrêté préfectoral portant restrictions temporaires de certains usages de l’eau
Cet arrêté daté du 16 juin 2023, 

annule et remplace l’arrêté préfectoral du 29 mars 2023.

  • plaçe les zones d’alerte eaux superficielles « Rivières de Bresse » et « Saône Aval » en situation d’alerte,
  • plaçe la zone d’alerte eaux superficielles « Rivières de Dombes » en situation de vigilance,
  • plaçe la zone d’alerte eaux souterraines « Saône aval » en situation d’alerte,
  • maintient les zones d’alerte eaux souterraines « Dombes-Sud » et « Dombes-Certines-Nord » en situation d’alerte renforcée,
  • maintient la zone d’alerte eaux souterraines « Plaine de l’Ain » en situation de vigilance.

 Les dispositions  s’appliquent jusqu’au 31 octobre 2023, au plus tard.

Texte de l’arrêté